Covoiturage, comment je m’assure ?

Paradmin

Covoiturage, comment je m’assure ?

Ah les joies du covoiturage ! Ces longues virées dans les vertes prairies françaises qui se poursuivent parfois jusqu’à l’étranger, le temps d’un aller-retour Paris-Bruxelles. On échange quelques mots, on partage ses avis sur les tâches des vaches limousines ou sur les prévisions météo à venir…

Et puis, soudain, on se retrouve ligoté dans le coffre et la voiture rayée ! Le covoiturage est une très bonne idée, mais peut aussi poser quelques problèmes, notamment quand on n’est pas assuré. Au fait, comment je fais pour trouver une assurance avant de partir à plusieurs ?

Une pratique qui n’est pas sans risque

Outre le risque de faire une rencontre peu sympathique avec quelqu’un qui dit chocolatine au lien de pain au chocolat, le covoiturage représente aussi une prise de risque. Sur un long trajet par exemple, vous pouvez être amené à passer le volant à la personne qui vous accompagne.

Aussi, si vous êtes à plusieurs dans votre voiture, le risque augmente. Vous êtes donc dans une situation qui nécessite de prévenir votre assurance.

Faute de quoi, celle-ci pourrait contester le remboursement en cas d’accident. Mieux vaut donc s’y préparer un peu en amont. Déjà, le covoiturage représente une donnée qui influe sur votre conduite et sur les risques.

Le nombre de personnes présentes dans une voiture peut en effet influer sur les risques que vous prenez. S’il n’est évidemment pas question de prévenir votre assurance dès que vous êtes à plusieurs dans une voiture, il faut néanmoins le faire si vous passez par une plate-forme de covoiturage.

Quelles assurances choisir ?

Petite précision d’abord : le covoiturage ne permet pas de faire de profits sur le trajet. La contribution financière demandée doit donc se limiter au partage des frais. Par exemple, les frais de carburant ou de péage. Si vous êtes rémunéré en échange d’un transport, cela n’est pas du covoiturage.

Il faut donc bien faire attention à ces détails. Vient ensuite la question de l’assurance. La première chose est de prévenir votre assureur. Aussi, vous êtes tenu au minimum d’avoir souscrit à une assurance responsabilité civile. A partir de là, vous êtes en droit de proposer une place dans votre voiture à n’importe qui.

En revanche, vous ne serez pas couvert en toutes circonstances, il faut donc négocier cela auprès de votre assureur directement. Veillez à ce que votre contrat prenne en considération deux situations spécifiques : les trajets professionnels (domicile/bureau) et le « prêt du volant » si vous souhaitez pouvoir passer le volant au passager…

Les dommages couverts

En cas d’accidents, il est important de savoir quels dégâts sont pris en compte. L’assurance aux tiers couvre par exemple les dommages causés au passager. Pour le conducteur, il faut par contre avoir souscrit au préalable à une assurance conducteur.

En ce qui concerne le véhicule, les dommages ne seront pas remboursés à moins d’être assuré tous risques ou tous accidents.

N’hésitez pas à en discuter directement avec votre assureur pour trouver les aménagements nécessaires. c’est une assurance.

Un quiz sympa pour tester vos connaissance sur maaf 

À propos de l’auteur

admin administrator