Le covoiturage en 2017 : la courte distance à l’honneur

Paradmin

Le covoiturage en 2017 : la courte distance à l’honneur

Il suffit de mentionner la pratique pour que le nom de la société BlaBlaCar vienne à l’esprit. Pourtant, le leader du transport collaboratif a construit son empire sur les trajets longue distance. Mais ce segment du marché de l’économie collaborative connaît une nouvelle demande, croissante d’année en année. Cette évolution, c’est la demande en augmentation des trajets à courte distance. Le covoiturage d’entreprise est de plus en plus sollicité de la part des travailleurs lassés des transports en commun ou des trajets solitaires en voiture. Au-delà de l’aspect économique et social du projet, l’objectif du trajet partagé domicile-travail est de désengorger les réseaux routiers de la surcharge d’automobilistes. Et si le partage de véhicule a fait son succès grâce aux longues distances, les trajets courts semblent de plus en plus entrer en ligne de mire.

Covoiturage d’entreprise : la nouvelle tendance

Plus économique et convivial pour ses utilisateurs, la formule de trajet partagé sur les courtes distances séduit de plus en plus d’adeptes. En région parisienne, où le trafic automobile est source de problématiques (pollution, embouteillage) de nombreux franciliens se tournent vers cette option. Plusieurs start-up se spécialisent alors dans cette offre de service qui profite à  tous les utilisateurs du réseau routier. Parmi eux, le site trajetalacarte.com qui propose un service adapté aux besoins des utilisateurs après avoir analysé les comportements et relevé les points de progrès. Car le covoiturage d’entreprise permet de réaliser une économie de temps réel, à condition de trouver le chauffeur qui partage le même trajet que l’utilisateur. Cette barrière, longtemps pointée du doigt par les utilisateurs, est désormais soulevée par le service cité qui propose à ses utilisateurs de géolocaliser les chauffeurs et leur trajet en temps réel. Ceux qui l’ont testé veulent l’adopter. Le seul frein encore existant au covoiturage d’entreprise, reste le nombre de chauffeurs encore trop faible pour couvrir un maximum de trajets courte distance. Même si le réseau commence à bien se développer à Paris et en Ile-de-France, le fait qu’il existe plusieurs petites entreprises spécialisées dans le domaine disperse les utilisateurs de cette solution collaborative. Consultez plusieurs solutions pour favoriser le partage de véhicule courte distance sur ce site.

Un pas de plus vers l’économie collaborative

La course au monopole du trajet partagé courte distance est donc lancée. Reste à savoir quel modèle proposé séduira le plus d’utilisateurs, que ce soit pour sa facilité d’utilisation ou son réseau d’utilisateurs. Le trajet partagé domicile-travail rentre peu à peu dans les mœurs, mais à terme il peut s’ouvrir à une plus large utilisation. Dans 10 ans peut-être qu’on optera pour un covoiturage d’entreprise, comme aujourd’hui on prend le bus et le métro. Un phénomène qui illustre bien le contexte d’ « ubérisation » des services que connaît notre société. Intégrant plus de proximité avec l’utilisateur, ce mode d’administration des services met à mal les grandes entreprises contraintes par leur structure importante. Cette montée en puissance des services aux profit de l’économie collaborative est possible grâce aux innovations technologiques importantes (très haut débit, smartphone, géolocalisation, etc.) et l’apparition de start-up, plus agiles et innovantes que les grands groupes. Quant au trajet partagé courte distance, une seule question plane : qui deviendra le géant du trajet domicile travail ? Plus d’information sur le covoiturage d’entreprise en cliquant ici.

À propos de l’auteur

admin administrator