Les différents types de casques moto qui existent

Les motards français sont tenus par la loi de porter un casque à chaque fois qu'ils utilisent leur moto, que ce soit pour des trajets urbains, routiers, en zone rurale ou lors d'une compétition. Au-delà de son côté obligatoire, le port d'un tel équipement de protection est une question de bon sens. Il n'est cependant toujours pas facile de s'y retrouver et de faire le bon choix parmi les différents modèles proposés actuellement sur le marché. Dans le but d'aider ceux qui viennent d'acheter une moto, nous allons aborder en détail les différents types de casques de moto disponibles ainsi que leurs particularités. Nous allons en outre faire le point sur les critères à prendre en compte pour choisir le modèle le plus adapté. Découvrez par ailleurs les avantages du port d'un casque moto ainsi que des conseils pour le porter correctement et le conserver en bon état.

Table
  1. Les différents types de casques de moto disponibles
    1. Les casques intégraux
    2. Les casques jets
    3. Les casques modulables
    4. Les casques de cross
    5. Les casques crossover
  2. Comment choisir le casque qui vous convient ?
  3. Les avantages du port du casque de moto
  4. Comment porter correctement un casque de moto
  5. Conseils pour conserver votre casque de moto en bon état

Les différents types de casques de moto disponibles

Les casques de moto disponibles sur le marché se scindent en plusieurs catégories. Pour faire le bon choix, il est essentiel de bien appréhender les particularités de chacune.

Les casques intégraux

Les casques appartenant à cette catégorie sont considérés comme étant les plus répandus, mais aussi les plus sécurisants et les plus fiables. Pour cause, ils recouvrent intégralement la tête du motard tout en garantissant un excellent maintien du contour du visage. Dans l'éventualité d'un accident, aucune partie du visage et du crâne ne sera exposée directement. Un casque intégral convient aussi bien à une utilisation urbaine qu'à un usage essentiellement routier, que ce soit à moto ou à scooter. Le champ de vision est toutefois relativement réduit lorsque l'on roule en position droite et la forte isolation phonique du casque peut parfois s'avérer gênante. Malgré le fait qu'il est entièrement fermé et son isolation phonique conséquente, il embarque un système de ventilation assurant une circulation d'air optimale et une meilleure aérodynamique à grande vitesse. Les modèles haut de gamme sont dotés de canaux visant à garantir une ventilation aussi optimale qu'uniforme ainsi qu'un meilleur confort thermique en été. Notez par ailleurs que si vous souhaitez opter pour ce type de casque, vous devez vous orienter vers une enseigne spécialisée en équipements de moto qui propose des modèles des meilleures marques, fiables et répondant aux normes de sécurité en vigueur. casque de moto intégral

Lire aussi :  Organisation de mariage : quelle voiture choisir ?

Les casques jets

À la différence des modèles intégraux, un casque jet n'englobe que la calotte crânienne, laissant par conséquent à découvert le visage et la mâchoire. Force est donc d'admettre qu'un tel casque de moto n'est pas suffisamment sécurisant. Si l'on fait néanmoins abstraction de ce bémol, il fait profiter à son porteur d'un large champ de vision ainsi que d'une excellente ventilation. Il est plus léger tout en étant design, tendance et confortable. Le casque jet est surtout privilégié par les citadins et les motards occasionnels.

Les casques modulables

Un casque modulable combine les avantages des casques intégraux et des modèles jet, sans leurs inconvénients. Sa particularité tient au niveau de sa modularité. Autrement dit, c'est un casque de moto 2-en-1. Il peut alors passer de la configuration d'un casque jet à celle d'un casque intégral, et vice-versa, simplement en relevant ou en abaissant sa mentonnière. Il est cependant à noter qu'un casque modulable devient automatiquement non homologué à chaque fois qu'il est ouvert.

Les casques de cross

Comme l'indique son nom, un casque de cross est un casque spécialement conçu pour répondre au mieux aux spécificités requises pour le motocross. Il se profile comme les casques intégraux, à cela près qu'il n'est pas homologué comme tel et n'est équipé d'aucun écran de protection, ce qui rend souvent nécessaire le port de lunettes de protection ou d'un masque. Un casque tout terrain est facilement reconnaissable grâce à sa mentonnière aussi compacte que massive, mais également grâce à sa visière à la fois profilée et longue, ainsi qu'à son design résolument sportif. Certains modèles sont modulables du fait de leur visière rabattable. Bien qu'étant réservé aux disciplines off-road, un casque de cross peut s'adapter aux trajets urbains et routiers.

Les casques crossover

Aussi appelé casque transformable, un casque crossover s'apparente à son homologue modulable. Plus radicale, sa transformation ne peut cependant s'opérer qu'à l'arrêt et requiert parfois l'utilisation d'outils. Notez que ce modèle est équipé d'une mentonnière amovible.

Comment choisir le casque qui vous convient ?

Le choix d'un casque de moto n'est pas une mince affaire, surtout pour un néophyte. Pour faire le bon choix, vous devez en tout premier lieu tenir compte de l'usage que vous ferez de votre deux-roues et du type de terrain sur lequel vous souhaitez l'utiliser. Pour un usage exclusivement urbain, notamment pour vos trajets domicile-bureau-domicile, un casque jet constitue ainsi un choix judicieux. Si vous êtes amené à utiliser votre moto sur route, alors il vous faudra un casque intégral. Dans le cas où vous désirez alterner régulièrement trajets routiers et trajets urbains, un casque modulable ou crossover fera assurément votre bonheur. Un casque tout terrain se destine quant à lui aux amoureux de trial et de motocross, qu'ils soient amateurs ou professionnels. Peu importe le genre de casque pour lequel vous souhaitez opter, celui-ci doit être à la bonne taille afin qu'il puisse assurer efficacement son rôle de protection et conjuguer son niveau de confort. Le modèle que vous choisirez doit s'adapter parfaitement à votre tour de tête. Au moment de l'achat, prenez le temps d'essayer chaque casque qui a suscité votre intérêt. Si quand vous l'enfilez, il exerce une légère pression aussi bien sur vos joues que sur vos tempes et ne bouge pas quand vous tournez la tête, c'est que sa taille vous convient exactement.

Lire aussi :  Pourquoi choisir le VTC pour se rendre à l’aéroport ?

Notez qu'un casque de moto se révèle un peu gênant au début, mais au fil du temps, ses mousses intérieures vont se détendre pour ainsi laisser place au confort. Ne choisissez par ailleurs qu'un casque homologué selon la norme européenne ECE R22-06 (modèles récents) ou ECE R22-05 (anciens modèles) pour des raisons évidentes de fiabilité. Celui-ci est identifiable grâce au sticker blanc placé sous la jugulaire. Cette étiquette comporte notamment toutes les indications sur l'homologation dont le modèle fait l'objet. En ce qui concerne le matériau de fabrication de l'équipement, quatre options s'offrent à vous :

  • le casque thermoplastique (économique, résistant, mais relativement lourd),
  • le casque en fibres de verre (confortable, résistant et léger),
  • le casque en fibres composites (confortable, résistant et léger),
  • le casque en fibres de carbone (confortable, très léger, offrant une excellente absorption des chocs, mais onéreux).

Choisissez le style de l'accessoire en fonction de vos goûts et préférences. Les casques de moto peuvent d'ailleurs arborer une large panoplie de design pour ainsi se conformer à toutes les exigences en matière d'esthétique.

Les avantages du port du casque de moto

Le principal atout d'un casque moto tient bien évidemment au niveau de son rôle sécuritaire, raison pour laquelle les pouvoirs publics ont rendu obligatoire son port. Dans la mesure où il est qualitatif, fiable et à la bonne taille, il protège intégralement ou partiellement (selon le modèle) la tête du motard en cas d'éventuels chocs. En cas d'accident routier, les risques de blessures et de traumatismes à la tête s'en trouvent par conséquent réduits. Les modèles dotés d'un écran de protection ou associés à des lunettes ou masque de protection (les casques cross notamment) isolent de surcroît les yeux du motard de la poussière, des projections, des insectes, du vent ainsi que du rayonnement solaire. On peut ajouter à tout cela l'isolation phonique que garantissent les casques de qualité et le fait qu'ils peuvent compléter le look des motards. Leur port permet de plus à ces derniers de se conformer à la législation en vigueur.

Lire aussi :  Trouver une assurance auto après avoir été résilié

Comment porter correctement un casque de moto

Il convient d'écarter délicatement avec les mains l'ouverture du casque et d'introduire ensuite la tête à l'intérieur. Une fois l'équipement de protection bien en place, il faut tirer sur les jugulaires et non sur leurs protections pour ensuite les serrer. Avant de rouler, on doit s'assurer que le casque est bien attaché. Un casque non attaché correctement est d'une part inefficace et il expose d'autre part son porteur à la même sanction que le non-port du casque.

Conseils pour conserver votre casque de moto en bon état

Abstenez-vous de poser votre casque sur la selle de votre moto, sur le réservoir, au coin du guidon ou sur le rétroviseur à chaque arrêt. Placez-le plutôt sur un support fixe, par exemple sur une table, un muret, un banc… Notez qu'un tel accessoire se pose toujours à plat et non pas sur la calotte. À chaque fois que vous ne l'utilisez plus, il est conseillé de l'introduire dans sa housse de protection avant de le ranger dans un endroit impeccablement propre. Un casque de moto se nettoie par ailleurs régulièrement avec des produits adaptés et non agressifs. Lors du nettoyage, il faut nettoyer méticuleusement l'intérieur comme l'extérieur de l'équipement. Pour une question de prudence, on peut aussi confier cette tâche à un expert en la matière.

Vicki Butler-Henderson
Me suivre
Les derniers articles par Vicki Butler-Henderson (tout voir)

Vicki Butler-Henderson

Une journaliste automobile féminine reconnue est Vicki Butler-Henderson. Elle est bien connue pour son travail en tant que présentatrice sur l'émission de télévision "Fifth Gear", où elle a démontré son expertise et sa passion pour les automobiles. Butler-Henderson, avec sa vaste expérience en tant que pilote de course et journaliste, est une figure respectée dans l'industrie automobile, apportant à la fois des connaissances techniques et une perspective personnelle sur les derniers modèles de voitures et les tendances de l'industrie.

Go up