Moteur thermique législation européenne 2035 - Trajetàlacarte.com

Directive européenne sur le moteur thermique en 2035 : quelles implications ?

Au sommaire
  1. Le Pacte vert européen et le paquet climat "Fit for 55"
  2. L'interdiction des ventes de voitures thermiques en 2035
    1. Les e-carburants, une solution alternative ?
  3. Le rôle de l'Allemagne dans les discussions
    1. Les conséquences pour l'industrie automobile allemande
  4. Les défis à relever pour les constructeurs automobiles
  5. Les enjeux environnementaux et économiques

Le Pacte vert européen et le paquet climat "Fit for 55"

Dans le cadre du Pacte vert européen, la Commission européenne a présenté son “paquet climat”, également appelé “Fit for 55”, le 14 juillet 2021. Ce dernier vise une réduction des émissions carbone grâce à de nombreuses mesures telles que la taxe carbone, la fin des voitures thermiques en 2035 ou encore le développement des énergies renouvelables.

L'interdiction des ventes de voitures thermiques en 2035

L'un des piliers du Pacte vert est l'interdiction à partir de 2035 des ventes de voitures à moteur à combustion. Cette mesure a fait l'objet de longues discussions entre les États membres de l'Union européenne avant d'être validée lors d'une réunion des ministres de l'Énergie à Bruxelles. Toutefois, une exemption a été accordée aux véhicules qui utilisent des e-carburants.

 

Les e-carburants, une solution alternative ?

Les carburants synthétiques ou e-carburants constituent une alternative aux moteurs thermiques classiques. Ils sont produits à partir d'énergies renouvelables et permettent de réduire significativement les émissions de gaz à effet de serre. Ainsi, les moteurs thermiques équipés de ces carburants neutres pourront continuer à être vendus après 2035.

Le rôle de l'Allemagne dans les discussions

L'Allemagne, acteur majeur de l'industrie automobile européenne, a été particulièrement impliquée dans les négociations autour de la directive sur le moteur thermique. Le pays a notamment obtenu du commissaire européen Frans Timmermans un engagement en faveur des carburants synthétiques, garantissant leur place aux côtés des moteurs électriques après 2035.

Lire aussi :  Savez-vous que votre assurance pourrait tout savoir sur votre conduite ?

Les conséquences pour l'industrie automobile allemande

Cette décision devrait avoir un impact important sur l'industrie automobile allemande, qui pourra ainsi continuer à produire des véhicules équipés de moteurs thermiques, sous réserve d'utiliser des carburants neutres. Toutefois, il est probable que les constructeurs allemands devront également accélérer leur transition vers les véhicules électriques afin de répondre aux exigences climatiques et environnementales de l'Union européenne.

Les défis à relever pour les constructeurs automobiles

La fin des voitures thermiques en 2035 représente un défi majeur pour l'ensemble de l'industrie automobile européenne. Pour y faire face, les constructeurs devront :

  • Développer de nouvelles technologies telles que les batteries électriques ou les piles à combustible
  • Investir massivement dans la recherche et l'innovation pour créer des véhicules plus respectueux de l'environnement
  • Diversifier leur offre en proposant des modèles électriques, hybrides ou fonctionnant à l'hydrogène
  • Adapter leurs chaînes de production à ces nouveaux besoins, notamment en matière d'énergie et de recyclage des matériaux

Les enjeux environnementaux et économiques

La directive européenne sur le moteur thermique en 2035 représente un enjeu important en matière de protection de l'environnement et de lutte contre le réchauffement climatique. Par ailleurs, elle soulève également des questions économiques, notamment en termes de destruction et de création d'emplois, d'investissements et d'innovations. Ainsi, le secteur automobile européen devra s'adapter rapidement pour faire face aux nouvelles exigences du marché.

Matt Farah
Me suivre

Matt Farah

Il est le fondateur de "The Smoking Tire", un site Web et une chaîne YouTube axés sur l'automobile. Matt Farah est particulièrement célèbre pour sa série YouTube intitulée "One Take", dans laquelle il prend le volant de différentes voitures tout en discutant de leurs caractéristiques et en partageant ses impressions de conduite. Sa personnalité décontractée et son approche informelle ont contribué à sa popularité parmi les amateurs de voitures.

Go up