Scooter et moto : top-case et homologation

Il arrive un moment où vous avez besoin de transporter des bagages sur votre scooter ou ranger votre casque entre deux rendez-vous. Parmi les nombreuses options de bagagerie, le top-case se présente comme la solution la plus usuelle et d'ailleurs la plus plébiscitée. Néanmoins, cet accessoire n'est pas si simple à choisir. Selon votre scooter ou moto et votre usage, il influe sur le look, mais également sur le comportement de votre véhicule. Alors, comment choisir le top-case adapté à son deux-roues ? Existe-t-il des homologations pour ce genre d'accessoires ? Mettons le point sur ces interrogations !

Au sommaire
  1. Un accessoire d'une grande importance
  2. Votre deux-roues est-il homologué pour accueillir un top-case ?
  3. Top-case : les limitations
  4. Achat d'un top-case : les critères à estimer
  5. Peut-on mélanger différents types de top-case sur un même véhicule ?

Un accessoire d'une grande importance

Un top case pour scooter et moto est un accessoire de bagagerie dur d'une capacité comprise entre 20 et 58 L. Il se fixe à l'arrière du véhicule et permet de transporter tous types d'objets, des vêtements ou des casques lors d'un arrêt. Sur certains modèles de routières, il y est présent d'origine.

Comme il a une position reculée, son poids affecte considérablement la tenue de route. En effet, il déplace le centre de gravité de la moto et modifie la répartition des masses. Par ailleurs, il offre une prise importante au vent. Il ne faut pas non plus omettre que la partie arrière du scooter n'est pas toujours conçue pour supporter un poids supplémentaire et peut donc se fendre ou se tordre sous une charge trop influente.

Lire aussi :  Trouver le bon garage automobile sur Quimper

Votre véhicule à deux roues comporte également une limite de chargement. Généralement renseigné sur la carte grise, le poids intégral autorisé en charge vous permet de calculer le poids des bagages que vous pouvez ajouter sur votre scooter ou moto. Veillez donc à ne pas le dépasser. Par ailleurs, un top-case imposant peut se montrer gênant pour votre passager, mais surtout au moment d'enfourcher votre engin.

Votre deux-roues est-il homologué pour accueillir un top-case ?

Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, toutes les motos ne sont pas homologuées pour accueillir un tel accessoire. En particulier selon la capacité de la boucle arrière à accepter le poids supplémentaire. Si la Yamaha Tracer 700 n'accepte pas un top-case, la Tracer 7 GT, en revanche, est homologuée pour avoir le top-case et les valises à la fois.

Après, bien que la plupart des scooters et des motos acceptent un top-case, ce n'est pas toujours très esthétique. En effet, une R1 avec un top-case est visiblement une faute de goût.

Top-case : les limitations

Comme il est stipulé plus haut, vous devez vérifier le poids que votre deux-roues peut supporter en charge totale. Considérez que vous ne parviendrez pas à cette valeur, parfois importante, sauf petite cylindrée, production moto exotique ou charge emportée déjà conséquente. Une telle mention aspire à déterminer un poids total au-delà duquel vous perdez ou dégradez l'amortissement et le freinage de votre engin.

Dans tous les cas, plus votre top-case est volumineux, plus il amène une prise au vent et plus il influe sur le comportement du scooter. Il peut donc causer un louvoiement plus ou moins considérable selon votre vitesse.

Lire aussi :  Préparez un état des lieux d'une location saisonnière !

Achat d'un top-case : les critères à estimer

Avant de jeter votre dévolu sur tel ou tel top-case, vous devez analyser différents critères essentiels :

  • La contenance et le volume
  • Le système de fixation
  • L'étanchéité
  • La sécurité
  • La serrure
  • Le style
  • Le prix

Peut-on mélanger différents types de top-case sur un même véhicule ?

En général, les semelles de top-case sont propriétaires. Vous pouvez toutefois dénicher des matériels compatibles dans un magasin spécialisé ou sur le Net. Quant au support, il est adapté à un modèle spécifique de scooter ou de moto. Ils sont donc combinés pour vous permettre de rouler avec un top-case en toute sécurité. Pour ce qui est de la semelle, elle est seulement adaptable avec un seul type de bagagerie. Pour information, les modèles compatibles sont rassemblés sous un nom générique, suivi d'une référence.

Néanmoins, quelques passerelles existent entre différentes marques, en raison de l'homologation d'une technologie. Comme c'est le cas du système Monokey de Givi, très pratique et surtout répandu. Cela dit, il est essentiel de sélectionner des éléments au sein d'une même marque et d'une même gamme. Ainsi, vous n'aurez aucune adaptation à réaliser. Prêtez donc une attention particulière aux dénominations ainsi qu'aux compatibilités entre tous vos éléments, notamment si vous n'achetez pas un kit complet conçu pour votre scooter ou moto.

Charley MAILLOT

Go up