Les cinq pannes de voiture les plus fréquentes en hiver

ParCharley MAILLOT

Les cinq pannes de voiture les plus fréquentes en hiver

Avec l’arrivée du froid, les garagistes sont très sollicités pour différentes raisons. En dehors des contrôles habituels et de l’entretien courant du véhicule, ils interviennent pour différents types de pannes.

Certaines arrivent plus fréquemment en hiver à cause de la chute des températures.

Pourtant la majeure partie d’entre elles pourraient être évitées. Si vous voulez faire des économies en évitant l’intervention d’un dépanneur, lisez bien ce qui suit.

La batterie déchargée

À qui cela n’est-il jamais arrivé de laisser les phares de la voiture allumés durant des heures ? Oubli qui conduit à vider complètement la batterie du véhicule. Aujourd’hui, avec les véhicules récents, cela n’arrive plus, car un son est automatiquement produit et vient vous signaler le problème. Pourtant le froid peut venir décharger complètement une batterie.

Dans ce cas, les garagistes ont deux choses à faire. Premièrement, ils peuvent démarrer le véhicule grâce à un booster de démarrage. C’est exactement le même principe que les pinces, sauf que vous n’avez pas besoin de les brancher sur une autre voiture, puisqu’il dispose de sa propre unité électrique.

Les pneus inadaptés

Chaque année, à la montagne, c’est toujours pareil ! On croise forcément cet automobiliste qui pense pouvoir monter un col enneigé avec des pneus classiques. Pourtant on ne cessera jamais de le dire, si vous n’êtes pas équipés de pneus neige, de chaînes ou de tout autre dispositif adéquat, vous risquez de rester sur le bord de la route et de faire la fortune des dépanneurs professionnels.

Vérifiez les liquides du moteur

Là encore, c’est un grand classique de l’hiver. Certains liquides que nous utilisons pour le moteur peuvent craindre le gel. C’est le cas par exemple du liquide de refroidissement ou du lave-glace. Par conséquent, il est préférable d’utiliser des produits garantis pour les températures négatives ou d’ajouter éventuellement un peu d’antigel. Dans les rayons des spécialistes de l’automobile, il existe différents types de produits résistants à des températures allant de -10 à -30 degrés. Selon la région dans laquelle vous vous situez, les garagistes utiliseront automatiquement les produits adaptés.

Les problèmes de démarreur

C’est toujours le problème en hiver, on arrive dans la voiture gelée, on voudrait avoir chaud très rapidement et surtout actionner le dégivrage des vitres. La plupart d’entre nous avons tendance à forcer sur le démarreur alors qu’il faut prendre son temps en cette saison.

Si vous forcez trop sur le démarreur, qui est une pièce assez fragile, vous risquez de le gripper, de casser le Neiman, voir tout le moteur électrique. Dans ce cas, seul un professionnel pourra vous dépanner et vous changer la pièce défectueuse.

La panne d’essence

Peu de gens le savent, mais les garagistes connaissent bien ce problème. Durant les jours les plus froids de l’hiver, la voiture consomme beaucoup plus d’essence (environ 40 %), surtout au moment du démarrage.

Par conséquent, si vous laissez reposer un véhicule toute une nuit alors que vous avez entamé la réserve, vous risquez d’avoir de très mauvaises surprises durant votre trajet. C’est pour cette raison que les professionnels recommandent généralement d’avoir toujours au minimum un quart du plein lorsque vous la stationnez.

 

À propos de l’auteur

Charley MAILLOT administrator