Comment entretenir et préparer sa voiture pour l’hiver ?

ParCharley MAILLOT

Comment entretenir et préparer sa voiture pour l’hiver ?

Que faire pour préparer le mieux possible sa voiture pour l’hiver ?

L’hiver, les températures chutent, votre véhicule rencontre du verglas, de la neige, de la pluie, du brouillard, du sel déposé sur les routes… Avec ces intempéries il est très fortement sollicité et soumis à rude épreuve. Des pneus à la mécanique en passant par la carrosserie, rien n’est épargné. Quelques réglages simples, à votre portée sont donc essentiels pour préparer au mieux votre voiture pour l’hiver. L’Equipe GS27 vous dévoile ses bons tuyaux pour entretenir votre véhicule et lui garantir longévité.

1 : Le bloc moteur

Plusieurs éléments du bloc moteur sont à surveiller. A commencer par les niveaux : liquide de refroidissement, huile moteur et lave-glace.

Les niveaux :

Un manque de l’un de ses liquides pourrait créer un problème mécanique. Si votre voiture dort en extérieur, il est d’autant plus important d’utiliser des liquides spécifiques adaptés à la saison hivernale. En effet, cela évitera tout gel de ceux-ci. Vous pourrez vous en procurer en grande surface mais également dans des enseignes spécialisées comme Norauto, Feu Vert, Autobacs, Roady ou encore l’AutoLeclerc. Une fois les liquides adaptés utilisés, il est nécessaire de les surveiller régulièrement afin d’ajuster si besoin.

Autre point clé du bloc moteur à surveiller : la batterie.

La batterie :

Nous le savons tous, sans batterie point de salut. Les chutes de températures influent sur la charge de la batterie. Il est fréquent que celle-ci se décharge l’hiver. Pour éviter cela, nous vous conseillons de vérifier les cosses de la batterie ainsi que sa charge.

Autre astuce, être équipé de câbles pour palier à toute défaillance imprévue.

Attention, vérifier bien dans votre carnet d’entretien si une révision est à faire.

2 : Les pneus 

Il y a souvent confusion entre les différents types de pneus, remettons les choses dans leur contexte. Il existe donc quatre types de pneus :

  • les pneus hivers : pour un usage hivernal lorsque les températures diminuent (températures inférieures à 7 degrés)
  • les pneus neiges : pour des conditions spécifiques et extrêmes (présence de neige)
  • les pneus cloutés : pour un usage très règlementé (usage rare – limitation de vitesse à 90km/h)
  • les pneus quatre saisons : pour toute l’année

Un nouveau décret sera en vigueur à partir de novembre 2021 sur le choix des pneus en fonction de votre département. En effet, il pourra être obligatoire d’avoir des équipements spécifiques (chaines, pneus hiver) en hiver dans certaines zones définies par la préfecture.

Quelle est la particularité des pneus hiver ? Ils possèdent une gomme spéciale qui ne durcit pas avec les températures négatives.

Pour toutes les zones non concernées par ce décret, vous pouvez choisir les pneus quatre saisons et faire quelques réglages à portée de mains. Ces réglages valent pour tous les types de pneus.

L’un des réglages indispensables : vérifier la pression de ses pneus. C’est un élément à surveiller fréquemment mais davantage encore l’hiver. En effet, des pneus sous gonflés sur une route froide, gelée, peuvent nuire à votre tenue de route. Il est important de gonfler vos pneus selon les instructions présentes au niveau de la portière conducteur. Rendez-vous dans une aire de gonflage et à vous de jouer.

L’hiver, pensez à adapter votre conduite aux conditions météorologiques.

3 : Les éclairages

L’hiver, il fait nuit tôt. Lorsque vous sortez du bureau, les phares sont logiquement à allumer. On les utilise donc de manière très fréquente. Que ce soit pour votre sécurité ou celle des autres il est important d’avoir des éclairages fonctionnels. Ils sont à contrôler de temps en temps. Et surtout attention, si l’un d’eux est manquant vous êtes passible d’amende.

En plus des « vérifications ampoules », le réglage des phares est également à surveiller. Vous pouvez tout à fait le faire en centre auto ou regarder un tutoriel existant sur YouTube pour les amateurs du DIY.

Si vous êtes du genre prévoyant, optez pour l’option « toujours avoir des ampoules dans votre boite à gant ».

4 : Les vitres 

La visibilité sur la route c’est primordial. Et donc qui dit visibilité dit vitres propres. On le redit mais le sel l’hiver que ce soit pour la carrosserie ou les vitres, ça laisse des traces. Nettoyez donc régulièrement votre pare-brise avant et arrière ainsi que vos vitres latérales.

Pour se faire, munissez-vous d’un Nettoyant Vitres anti-buée, pratique l’hiver avec tous ces changements de températures. Si vous n’avez pas de produit adapté auto, un nettoyant vitre classique peut temporairement faire l’affaire. Un produit vitre, une microfibre et un bout de journal pour limiter les traces et vous vous assurez des vitres propres et brillantes.

Autre chose, adaptez également votre liquide lave-glace avec un produit spécifique hiver, comme évoqué plus haut. Un coup d’essuie-glace de temps en temps en entretien et le tour est joué. N’oubliez pas aussi, de vous assurer de l’état de vos essuie-glaces et de les changer si besoin.

5 : La carrosserie

Les routes d’hiver sont rudes pour les carrosseries, notamment avec la présence de sel sur celles-ci. Les températures négatives abiment elles aussi les véhicules. Mais à tout problème une solution et l’entretien de la carrosserie c’est notre domaine. En tant qu’expert de la cosmétique automobile, nous vous livrons nos petites astuces spéciales hiver.

Avant toute chose, il est important de laver son véhicule pendant cette période. On se dit souvent « cela ne sert à rien dans deux/trois jours il sera de nouveau sale ». Or nous faisons erreur. Vous pouvez aller dans des aires de lavage aux rouleaux ou au nettoyeur haute pression tout comme l’effectuer de chez vous avec des produits adaptés, les produits GS27 par exemple.

Il est important de retirer toutes les saletés présentes sur la carrosserie en insistant sur les jantes et les bas de caisse. En effet, les laisser peut endommager la peinture.

Quelle est la bonne panoplie de produits à avoir dans son garage ? Pour le lavage : shampoing + gant de lavage + microfibre de séchage. Pour les jantes : un nettoyant décontaminant jantes + une brosse jantes. Nous vous conseillons un lavage une à deux fois par mois comme rythme à adopter.

Ensuite, si vous voulez limiter le ré-encrassement, nous vous recommandons d’appliquer un lustreur. Il protégera et fera briller votre véhicule dans le temps. Il existe différents types de lustreur avec une application plus ou moins rapide. A vous de choisir celui qui correspond le mieux à vos attentes.

Pour les problèmes de joints fragiles, il est possible d’appliquer un lubrifiant silicone, produit d’entretien pour voiture en hiver. Et pour les portières capricieuses le matin après une bonne nuit froide, essayez un Dégivrant Surpuissant. Effet immédiat.

6 : La nuit

La nuit est le pire moment pour une voiture notamment si elle dort dehors. En effet, la chute des températures, le gel et les rongeurs peuvent l’abimer.

Quelques conseils tout simple :

  • couvrir la carrosserie à l’aide d’une housse
  • couvrir le pare-brise d’un carton
  • relever les essuies glaces pour éviter qu’ils se retrouvent collés au pare-brise.
  • utiliser un stop rongeurs pour les dissuader de se loger sous votre capot

Si vous avez la chance d’avoir un garage n’hésitez pas, rentrez votre voiture.

Le conseil GS27 : « En entretien, c’est la régularité qui prime. » 

À propos de l’auteur

Charley MAILLOT administrator