Préparez un état des lieux d’une location saisonnière !

ParElodie martin

Préparez un état des lieux d’une location saisonnière !

Bien que la loi ne l’impose pas, il est conseillé pour une location saisonnière de faire un état des lieux. Document descriptif de l’hébergement mis à la disposition des voyageurs pour une plus ou moins longue durée, il permet aussi bien de rassurer les locataires que de s’assurer soi-même en tant que propriétaire. Afin qu’il puisse véritablement servir de garantie il est important de bien le préparer. Comment y parvenir ? Voici nos conseils.

La rédaction de l’état des lieux de location saisonnière

La rédaction du document descriptif du logement destiné à la location saisonnière est importante et voir essentielle. Celui-ci doit contenir diverses mentions obligatoires, notamment les noms et prénoms du propriétaire de l’habitation et ceux des voyageurs. Le premier est généralement désigné dans le document par le terme bailleur, et le second est nommé locataire. La date, la description aussi détaillée que possible des lieux et les obligations respectives de chaque partie doivent également y figurer.

Comme tout document à portée juridique, il est possible pour la rédaction de votre état des lieux de confier la tâche à un professionnel. C’est la garantie qu’aucune mention ne sera oubliée, aussi bien celles obligatoires pour pareil document que celles qui sont facultatives. Une autre alternative est de télécharger un modèle du document sur internet et de l’adapter au besoin à votre cas spécifique. Cette solution en plus d’être gratuite vous offre les mêmes garanties que le recours à un professionnel.

Le moment propice pour faire l’état des lieux de location saisonnière

Tout comme c’est le cas avec la location traditionnelle, pour la location saisonnière le document descriptif doit être fait avant l’occupation des lieux par les voyageurs. Pour éviter que cela ne soit contraignant pour eux, une astuce est de leur faire l’inventaire de tout ce qui se trouve dans le logement au moment de la visite et non pas avant. Vous pourrez également leur recommander quoi faire ou voir pour agrémenter leur séjour, ou leur conseiller des sites comme autourdublog.fr pour trouver des idées.

Électroménager, mobilier, linge de maison, appareils électroniques, tout doit être pris en considération dans l’inventaire d’une location saisonnière. L’état des lieux doit être fait à l’entrée des voyageurs, mais aussi à la sortie. De la sorte bailleur et locataire pourront se rassurer quant à la présence ou à l’absence de détérioration à la suite de l’occupation des lieux. De procéder de la sorte permet d’éviter de nombreux conflits.

Les bénéfices de l’état des lieux dans la location saisonnière

L’état des lieux n’est pas expressément prévu par la réglementation sur la location saisonnière. Le propriétaire du logement mis à disposition des voyageurs pour une plus ou moins longue période est en conséquence libre de le faire ou pas. Il est toutefois vivement recommandé d’en rédiger un. Le document ainsi rédigé doit être présenté aux voyageurs avant l’occupation effective de ce qui deviendra leur logement de vacances. Lu, compris et accepté par chaque partie, leur signature doit être apposée ainsi que la date du jour.

Ces deux éléments sont d’une importance capitale. L’absence de signature aura pour conséquence de n’obliger ni le bailleur, ni les voyageurs. Il sera alors difficile selon le cas de retenir la responsabilité de l’un ou de l’autre. Les risques étant partagés, aussi bien le propriétaire du logement de vacances que les locataires peuvent solliciter un état des lieux. Il sera fait en autant d’exemplaires qu’il y a de partie, chacune conservant son exemplaire pour s’en servir au besoin.

L’état des lieux est aussi important dans une location classique que pour une location saisonnière. Il ne protège pas seulement le propriétaire, mais aussi les voyageurs.

À propos de l’auteur

Elodie martin editor